Tag Archives: commerces de proximité

NOUVELLE VIDÉO : Bed in Shop, des logements insolites en centre-ancien – une vidéo de la série « l’innovation au service des quartiers ».

Comment redonner vie à des commerces vacants en créant de l’emploi et en valorisant l’économie locale ? François-Xavier Chambost a trouvé la solution en créant Bed in Shop, un concept visant à transformer des boutiques vacantes en appart’ hôtels insolites, dans le centre ancien de Romans-sur-Isère (Drôme). Bed in Shop, c’est aussi un travail avec plusieurs partenaires locaux de l’ESS, dans une logique d’économie circulaire. Un projet qui ne demande qu’à être essaimé sur d’autres territoires !

Bed in shop est un projet que nous avons souhaité faire connaitre lors du CaféLaboQUARTIERS organisé le 12 février 2019 au Teil.

Retrouvez tous les autres projets innovants que nous avons découvert lors des CaféLaboQUARTIERS : https://cafelaboquartiers.labo-cites.org/initiatives-presentees/

Reportage réalisé avec le soutien de

Bed in Shop

Revitalisation économique de centre ancien

Un entrepreneur, originaire de Romans-sur-Isère, lance Bed in Shop : de l’hébergement touristique insolite en centre-ville dans d’anciennes boutiques vacantes.

NOUVEAU ! Découvrez Bed in shop en 3’40 !

En avril 2017, face au constat de boutiques inoccupées depuis plusieurs années dans le centre ancien de Romans, en quartier prioritaire de la ville, l’entrepreneur François-Xavier Chambost a décidé d’agir. Son idée est de transformer ces espaces vacants en hébergements touristiques ayant pour devanture d’anciennes boutiques type apothicaire, cordonnerie ou maréchal-ferrant. Le projet se veut résolument engagé avec l’objectif de réhabiliter les boutiques en faisant travailler les jeunes du quartier, en lien avec les structures d’insertion locales, La Sauvegarde et la ville de Romans. La réhabilitation se fait avec le surplus de matériels de chantiers du secteur du BTP. Le statut du projet est sous forme de société coopérative d’intérêt collectif (SCIC), preuve de la volonté d’associer différentes parties prenantes autour d’une gouvernance commune.

À l’intérieur de ces chambres-boutiques on trouve lits, toilettes, salles de bains, télévision, tout cela dans un décor « théâtralisé » de magasin vintage. L’idée est que chaque chambre propose un univers unique rappelant l’histoire du magasin. Des produits locaux, si possible en lien avec la thématique du magasin, sont également proposés dans chaque hébergement pour promouvoir l’artisanat local. La clientèle visée est une clientèle d’affaires, qui ne trouve plus d’hôtel en centre-ville, ou des familles pour de courts séjours.

L’objectif est d’ouvrir d’ici la fin de l’hiver 2019 trois chambres-boutiques en prévision de la saison touristique estivale. Les deux premières boutiques qui s’ouvriront seront le « Bouquiniste » et la « Chaumière ».

Contact: François-Xavier Chambost – fxchambost@gmail.com

Bed in shop dans la presse :

FranceInfo, 23/03/2019

Collectif des Oliviers

Café associatif et commerce alimentaire de quartier au coeur d’une initiative citoyenne

Ouvrir une épicerie dans un quartier populaire dépourvu de commerce alimentaire, en associant les habitants : voilà résumé le projet du Collectif des Oliviers, à Aubenas, en Ardèche.

À l’origine, en 2016, on trouve une poignée de parents d’élèves scolarisés à l’école publique située à l’entrée des Oliviers. Ce quartier d’habitat social est classé en politique de la ville depuis de nombreuses années. Déplorant l’absence de mixité sociale et la fermeture de l’unique commerce alimentaire de proximité, ce groupe de citoyens a fondé le Collectif des Oliviers. Leur première initiative a été de créer en 2017 un café associatif, comme lieu convivial de rencontres et d’échanges pour faire émerger une dynamique participative. Puis a germé l’idée d’une épicerie où seraient proposés à la vente des produits de qualité, issus de l’économie locale.

Devant la difficulté de trouver un local commercial disponible sur le quartier, le Collectif a fait l’acquisition d’un camion d’épicier. L’idée est de l’aménager en foodtruck (camion-restaurant) et de le faire stationner sur le terrain que la mairie a mis à leur disposition, à proximité de l’école. Sans attendre l’opérationnalité du foodtruck, l’implication de nombreux bénévoles a permis la réalisation en 2018 de diverses activités, en plein air :

  • animation de permanences du café,
  • vente de produits locaux, grâce à des partenariats avec des producteurs et artisans locaux comme un boulanger, une apicultrice, un maraîcher,
  • organisation de temps conviviaux : repas collectifs, ateliers guitare, mise à disposition du lieu pour une cantine populaire…

La fin des travaux d’aménagement du camion est prévue pour le printemps 2019. Le Collectif sera alors en mesure de proposer, outre du thé et du café, de la petite restauration les midis de semaine. Les recettes permettront d’assurer une part d’autofinancement au projet.

La question du modèle économique est au cœur des préoccupations de l’association. Le Collectif est parvenu à mobiliser des fonds publics pour le lancement du projet et a bénéficié d’un soutien technique de la part de la mairie. Le recrutement d’un service civique pour venir en renfort à l’équipe de bénévoles est espéré pour 2019.

Contact : cafeassociatiflesoliviers@gmail.com

« Ma Boutique à l’essai »

Comment une commune peut-elle agir pour redynamiser le commerce dans un quartier prioritaire ?
Réponse avec la ville de Saint-Chamond dans la Loire, qui revient dans ce reportage sur ses axes d’intervention pour développer économiquement le quartier « centre-ville » et qui présente l’expérimentation « Ma boutique à l’essai ».
Retrouvez également dans cette vidéo le point de vue du commerçant, partenaire de l’opération.